• Weekly Shonen Sunday

    Weekly Shonen Sunday n°31 - Les filles Minis?! du Hello! Project

    Weekly Shonen Sunday n°31 - Les Minis?! filles du Hello! Project

     

    — Comment avez-vous trouvé le tournage d'aujourd'hui ?

    Yokoyama : Waaah, c'était trop amusant. Ça faisait un moment que l'on n'avait pas eu d'activité ensemble. Nous avons toutes les quatre des âges similaires (Chisaki et Moe ont 19 ans, Funaki a 17 et Reina en a 18, ndt), du coup pendant les tournages on arrive facilement à trouver des sujets de conversations. Et souvent, on parle beaucoup trop même !
    Funaki : D'habitude, ma taille est un gros problème pendant les tournages, car je suis très petite. Il faut que je monte sur des marches pour me surélever et être à la même hauteur que les autres membres. Mais avec les Minis?, ma taille n'est pas un problème. Du coup c'est agréable de pouvoir enfin tourner sans avoir ce soucis-là. Les tournages s'enchaînent et c'est amusant.
    Morito : C'est toujours amusant d'avoir des tournages avec des membres différentes de celles qu'on voit dans nos groupe d'origine.
    Kamikokuryou : C'est la première fois que l'un de nos tournages durait aussi longtemps dans autant de lieux différents. De mon côté, c'est une journée dont je me souviendrais encore longtemps. Merci de permettre de créer autant de souvenirs, Weekly Shonen Sunday !

     

    — Présentez-vous entre vous.

    Funaki : Ok, je commence par présenter Kamikokuryou Moe. Kamiko est la plus âgée parmi nous, et c'est rare de voir ça (rires). Kamiko est une personne brillante dans chaque chose qu'elle entreprend. Lorsque je me sens pas sûre de moi, je la regarde et j'arrive à adsorber un peu de sa détermination.
    Kamikokuryou : Merci beaucoup. C'est à mon tour de présenter Yokoyama Reina-chan. Je n'ai pas eu beaucoup d'occasion de lui parler avant maintenant puisque nous ne sommes pas dans le même groupe, mais finalement c'est quelqu'un que j'aime beaucoup.
    Yokoyama : Attends attends !!! 
    Kamikokuryou : Vraiment. Je t'ai même dit que je serais honorée d'avoir un message de ta part pour mon anniversaire qui arrive !
    Yokoyama : C'est vrai.
    Kamikokuryou : Yokoyama-chan est quelqu'un qui est perfectionniste, elle travaille toujours à fond. Je trouve que parler avec des gens comme ça, c'est vraiment génial. Une atmosphère de confiance s'est directement installée, je peux parler avec elle sans m'inquiéter de mes propos, j'adore ça.
    Yokoyama : Je suis heureuse que ce soit le cas.
    Kamikokuryou : Je ne pouvais pas te présenter mieux que ça !
    Yokoyama : Oui oui !! Merci beaucoup. J'en déduis que c'est à moi de présenter Morito Chisaki-san. Ce que j'aime tant chez Morito-san, c'est sa pudeur. C'est une personne très discrète qui ne se vante jamais, qui ne se met jamais en avant, c'est trop mignon (rires). Tout ça fait que l'on pense qu'elle est super mignonne. Puis, lorsqu'elle se met à chanter, on découvre une voix impressionnante et rauque, on découvre une autre de ses personnalités. Sérieusement, j'aime le fait de pouvoir transmettre mes propres opinions à mes kohai.
    Morito : Merci beaucoup.
    Yokoyama : Attends, je suis timide.
    Morito : C'est vrai. Bon, je continue. J'aimerais vous présenter Funaki Musubu-chan. Funa-chan est un hamster (rires).
    Funaki : Tu sors vraiment des choses stupides (rires).
    Morito : Un hamster fait souvent demi-tour. Ce sentiment d'hésitation, Funa-chan l'a aussi. C'est quelqu'un de toujours occupé. Et elle n'arrive jamais à être sûre d'elle. Ses décisions, émotions, ... varient toujours. Quelque chose d'intéressant à son sujet, elle vient de la préfecture d'Osaka. J'ai réfléchi de mon côté, et je pense qu'elle a reçu une très belle éducation, car elle essaie toujours de se surpasser et, malgré les hésitations qu'elle peut avoir, elle fini toujours pas faire ce qu'on lui demande. Wada Ayaka (ex-leader du groupe ANGERME, ndt) dit la même chose. C'est un fait qui s'avère être vrai. Elle a une très jolie voix, sa danse est énergique, et a toujours une très bonne répartie. Je ne l'ai jamais vu refuser quoique ce soit. De l'extérieur, on dirait donc un hamster, mais en fait à l'intérieur, c'est une personne très forte et déterminée. C'est la plus jeune membre, mais la plus forte !

     

    — Racontez-nous une de vos anecdotes récentes.

    Kamikokuryou : Récemment, j'ai acheté une machine à coudre car je voulais confectionner mes propres vêtements. J'ai réussi à coudre un tote bag. Je trouve qu'il était plutôt bien fait, mais il n'avait finalement pas assez de place dedans, donc il ne me plaisait plus. J'ai voulu racheter du tissus et le rafistoler pour rajouter une poche avant, mais je n'ai toujours pas trouvé le moment (rires). Mais, je le ferais !
    Yokoyama : Je vais parler du ROCK IN JAPAN FESTIVAL. Nous l'avons fait l'année dernière, et nous avons eu la chance de le refaire cette année pour la seconde fois. Quand on nous l'a annoncé, on sautait toutes et on a aussi beaucoup crié. Je suis heureuse que nous obtenons une seconde place pour ce grand festival. Une sorte d'impatience et d'excitation s'est installé dans le groupe depuis qu'on nous l'a annoncé. J'ai très hâte de pouvoir le faire !
    Funaki : Ma dernière anecdote drôle remonte au jour où j'ai décidé sur un coup de tête de nettoyer toute ma chambre. Je suis retombée devant ma collection de bouteilles, il y en a des tonnes. Sauf qu'elles sont en hauteur, du coup pour les nettoyer c'était compliqué (rires)
    Tout le monde : Monte sur une chaise (rires) !
    Funaki : Je suis quelqu'un qui n'a absolument aucun équilibre, j'avais peur de faire ça ! Du coup je les ai juste aspergées d'eau et j'ai nettoyé le sol après.
    Kamikokuryou : Ah bah au moins, elles sont nettoyées pour le coup.
    Funaki : Oui ! J'ai hâte de rentrer chez moi pour les contempler encore et encore !
    Morito : Ces derniers temps, je sors souvent pour prendre des photos de tout et rien. Sauf que je me prends beaucoup de coup de soleil. Du coup j'essaie de trouver des mesures pour bien protéger ma peau. Il faudrait que j'en trouve avant le festival ROCK IN JAPAN en août, sinon je vais brûler. Il faut aussi que je pense à boire beaucoup d'eau.
    Yokoyama : C'est important de boire en temps de chaleur.
    Morito : Oui, j'ai lu beaucoup d'avis et j'ai ma petite idée sur la sorte d'eau que je vais prendre. Apparemment, l'année dernière, beaucoup l'ont utilisé et elle était plutôt bonne.

     

    — Y'a-t-il quelque chose que vous espérez pour votre quatuor ?

    Kamikokuryou : Oui oui oui !!! J'aimerais tellement sortir un CD pour débuter un nouveau groupe avec les filles ! Je veux créer une chanson, voir de nouveaux costumes, préparer une chorégraphie ! Je n'ai jamais eu l'occasion de participer à une unit à côté de mes activités principales, alors j'aimerais vraiment que ça se fasse.
    Funaki : J'aimerais aussi des concerts !
    Yokoyama : Je veux aussi le faire. J'aimerais qu'on décide de nous-mêmes le thème de la chanson etc.
    Funaki : Je serais tellement fière de nous si ça arrive. Ca serait un énorme cadeau.
    Tout le monde : Oui oui !!! On veut faire nos propres costumes !!!!!!
    Morito : Je pense que réfléchir toutes les quatre à un concept serait vraiment génial. On peut réaliser des costumes intéressants et originaux, j'en suis sûre. Ça nous permettrait de nous rapprocher encore plus et de réaliser quelque chose d'authentique.
    Tout le monde : C'est vrai !

     

    — Avez-vous un message pour les gens qui complexeraient sur leur petite taille ?

    Kamikokuryou : Oui. Aujourd'hui, dans les vestiaires, Yokoyama-chan m'a dit quelque chose d'intéressant : "Si tu es petit.e, tu es forcément mignon.ne". Elle a continué par "Beaucoup de gens ont une grande taille et préféreraient être petits". Je suis d'accord avec l'idée qu'elle veut communiquer. On m'a donné cette chance avec les filles grâce à ma taille. Cela montre que même nos plus grands complexes peuvent servir. Au lieu de vouloir les rejeter à chaque fois, essayez de les accepter et ils ne vous dérangeront plus. 
    Tout le monde : C'est si bien dit (rires) !

     


    © Traduction du japonais au français par Pichi.SOUND OF YOKO


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :